La Société Générale condamnée pour avoir piqué l'idée d'un étudiant

le , mis à jour le
5
La tour de la Société Générale, à La Défense.
La tour de la Société Générale, à La Défense.

Les bonnes idées sont faites pour être partagées. Surtout celles des autres. La Société Générale vient d'être condamnée à verser 80 000 euros de dommages et intérêts à Kéba Diop, un étudiant dont le projet d'entreprise avait été récupéré par la banque.En 2004, dans son mémoire, l'étudiant d'alors détaille un projet baptisé Transcompte, visant à simplifier les transferts d'argent vers les autres pays et les ouvertures de plusieurs comptes en France pour les étrangers. "Pour les étudiants qui font leurs études en France, cela leur permet de transférer et d'épargner de l'argent sur un autre compte dans leur pays d'origine", avait expliqué Kéba Diop au Figaro. Convoqué plusieurs fois par la banque, qui avait fait montre d'intérêt pour le projet, notamment ses responsables de la direction de la stratégie et du marketing, il ne verra jamais rien venir.Il réclamait 15 millionsTrois ans plus tard, il découvre que la banque a, dans son service "Votre banque ici et là-bas", "repris et intégré, dans son offre de services aux étrangers, deux éléments innovants de [son] concept, la création d'un 'double compte' et celle d'agences dédiées", relève la Cour de cassation.Si la justice lui a donné raison, Kéba Diop et son avocat ne décolèrent pas vis-à-vis du montant des dommages et intérêts. Lui réclamait 15 millions d'euros, bien loin des 80 000 accordés. "Je ne peux pas me réjouir d'un tel montant, a-t-il expliqué...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le mardi 28 avr 2015 à 17:41

    une idée qui vaut 15 jours de salaire du PDG ! normal , l'entreprise moderne est à l'image de la société , le fric c'est pour la caste . Les autres ? qu'ils aillent se faire voir ailleurs !

  • M3366730 le samedi 25 avr 2015 à 22:23

    Effectivement M448, Diop pouvait également proposer le concept à d'autres banques !!!

  • mucius le samedi 25 avr 2015 à 11:16

    Moralité : quand on a une bonne idée, il faut quitter la France et l'exploiter ailleurs. Ici, soit elle sera exploitée par plus puissant avec la complaisance des juges, soit vous ne recevrez aucun financement. C'est ça la France!

  • M4484897 le samedi 25 avr 2015 à 09:58

    Çà m'est arrive de faire des suggestions a mon banquier sur certains services et de voir avec satisfaction que, quelques mois plus tard on avait tenu compte de mes remarques . dois-je aussi faire un procès et réclamer quinze millions d'euros?

  • janaliz le vendredi 24 avr 2015 à 20:30

    Si j'osais un peu d'humour corrosif... Je suppose que monsieur Diop vient d'un pays d'où il n'est pas courant que notre pays tire un avantage... Pour une fois que c'était le cas... Les juges vigilants...