"La situation en Libye représente une menace pour la Tunisie"

le
0

Taïeb Baccouche, ministre des Affaires étrangères tunisien, revient sur la mort annoncée d'un des hommes les plus recherchés de Tunisie, Ahmed Rouissi, l'un des chefs du groupe Ansar Al-Charia, lors de combats près de Syrte en Libye. Il était le cerveau des attentats contre Mohammed Brahimi et Chokri Belaid en 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant