La "sereine attitude" d'Alain Juppé

le , mis à jour le
0
Ils étaient environ 2 000, ce samedi 27 août, sur l?île des Impressionnistes de Chatou, à devoir affronter les 36 degrés ambiants pour écouter Alain Juppé.
Ils étaient environ 2 000, ce samedi 27 août, sur l?île des Impressionnistes de Chatou, à devoir affronter les 36 degrés ambiants pour écouter Alain Juppé.

« On va gagner, mais il va falloir se remuer ! » Il est 14 h 52 quand Alain Juppé prononce cette phrase devant un public terrassé par la canicule. Chapeaux et casquettes bleu, blanc et rouge, ils sont environ 2 000, ce samedi 27 août, sur l'île des Impressionnistes de Chatou, à devoir affronter les 36 degrés ambiants (sans même une tente au-dessus de leurs têtes) pour écouter leur champion.

Les grandes vacances (landaises, puis canadiennes) de Juppé sont bel et bien terminées. Alors que Nicolas Sarkozy a pris de l'avance en occupant la scène médiatique une bonne partie de l'été, le maire de Bordeaux progresse à son rythme, mais avec une constante détermination. « Je ne vais pas commencer à jouer un rôle. Je vais poursuivre la campagne que j'ai entamée il y a deux ans, une campagne qui me ressemble », déclare-t-il à la tribune, en chemise blanche, cerné par les ventilateurs.

Hyperactivité sarkozienne

Malgré l'hyperactivité sarkozienne (après un meeting à Châteaurenard jeudi, il est aujourd'hui au Touquet devant les jeunes Républicains), les juppéistes sont confiants. Le baromètre du Point a placé leur candidat largement devant Sarkozy avec 73 % d'opinions favorables chez les Républicains et un sondage Odoxa-Dentsu le donne vainqueur au deuxième tour de la primaire avec 63 % face à l'ex-président (37 %).

« C'est la sereine attitude ! » lâche...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant