La robe qui enflamme Internet

le
1
Depuis jeudi soir, le monde se divise en deux catégories : ceux qui voient la robe de la discorde blanche et dorée et ceux qui la voient bleue et noire.
Depuis jeudi soir, le monde se divise en deux catégories : ceux qui voient la robe de la discorde blanche et dorée et ceux qui la voient bleue et noire.

De quelle couleur est cette robe ? Bleu et noire ou blanche et or ? La question a priori anodine agite le Web depuis jeudi soir. Des heures de débat sur les réseaux sociaux qui s'expliqueraient finalement par une simple différence de perception de l'oeil humain selon les individus.

Tout a commencé par une photo publiée par Caitlin McNeill, une internaute écossaise, sur l'un de ses blogs. "Aidez-moi, s'il vous plaît. Est-ce que cette robe est blanche et or ou bleue et noire ? Mes amis et moi n'arrivons pas à nous mettre d'accord", précise-t-elle sur son Tumblr. La jeune femme n'imaginait alors pas l'ampleur qu'allait prendre sa question. De l'internaute lambda à la star hollywoodienne, tout le monde a et donne son avis. Le site Buzzfeed va jusqu'à soumettre un quizz à ses lecteurs. Comme le relève Le Monde.fr, avant 8 heures vendredi, 74 % des votants pensaient que cette robe était, effectivement, blanche et or (soit 1,1 million de personnes).

Adobe, l'éditeur du logiciel de retouche Photoshop, s'invite aussi dans le débat.

For those seeing #WhiteandGold in #TheDress (http://t.co/pNG9tXu5pU), @HopeTaylorPhoto ends the debate. pic.twitter.com/W7TwQJy13m- Adobe (@Adobe) 27 Février 2015

Mais c'est une deuxième photo publiée par Caitlin McNeil qui met tout le monde d'accord. La robe y apparaît bel et bien bleue et noire. Pourquoi tant d'internautes ont-ils alors cru voir le vêtement en blanc ? Chaque individu posséderait en fait des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GEPAPI le vendredi 27 fév 2015 à 17:29

    Si je n'avais pas eu la réponse je pense que la vie ne valait plus d'être vécue. De la futilité des choses. Un os à ronger et les chiens rappliquent en masse.