La rétention de migrants à un niveau record en 2015

le
0
La photographe Laurence Geai a suivi pendant plusieurs mois des mineurs migrants dans la jungle de Calais. Son travail est visible jusqu'en septembre à la Fondation EDF à Paris. Ici : Hamza 17 ans, originaire d'Afghanistan, vit dans un conteneur en attendant de rejoindre de la famille au Royaume-Uni.
La photographe Laurence Geai a suivi pendant plusieurs mois des mineurs migrants dans la jungle de Calais. Son travail est visible jusqu'en septembre à la Fondation EDF à Paris. Ici : Hamza 17 ans, originaire d'Afghanistan, vit dans un conteneur en attendant de rejoindre de la famille au Royaume-Uni.

Record battu ! En 2015, 47 565 migrants ont été incarcérés dans l'un des 43 centres de rétention administrative disséminés à travers l'Hexagone, mais aussi dans les territoires d'outre-mer (Tom). Ce qui porte à près de 240 000 le nombre d'individus à avoir subi un internement forcé en vue d'une reconduite à la frontière sur les cinq dernières années.

Pour la sixième année consécutive, cinq associations (la Cimade, Forum réfugiés-Cosi, France Terre d'asile, l'Association service social familial migrants (Assfam) et l'Ordre de Malte France) dressent un bilan de la politique de placement en rétention dans notre pays. Le rapport qu'ils ont publié, mardi 28 juin, est particulièrement sévère pour l'administration française. Les auteurs de cette étude dénoncent à la fois l'illégalité et l'inefficacité de cet « usage massif, voire démesuré, de l'enfermement des personnes étrangères en vue de leur éloignement ».

L'enfermement dissuasif

Les membres de ce collectif associatif critiquent particulièrement l'attitude de la préfecture du Pas-de-Calais qui a déclenché, sur instruction du gouvernement, une opération de grande envergure visant à vider, afin de les démanteler, les campements de migrants du littoral calaisien. Selon son rapport, plus de 1 900 personnes ont été orientées vers un hébergement avec une qualité d'accompagnement très variable. Mais, de l'autre, plus de 1 100...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant