La région PACA rompt ses négociations avec la SNCF sur les TER

le
11
LA RÉGION PACA ROMPT SES NÉGOCIATIONS SUR LES TER AVEC LA SNCF
LA RÉGION PACA ROMPT SES NÉGOCIATIONS SUR LES TER AVEC LA SNCF

MARSEILLE (Reuters) - Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi (LR), a annoncé mercredi la rupture des négociations avec la SNCF concernant la circulation des trains express régionaux (TER) et pourrait faire appel à la concurrence dès 2019.

"Plus aucune convention ne relie la région à la SNCF", a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

"La région PACA refuse le devis de 291 millions d’euros présenté par la SNCF et refuse de payer. Toutes les discussions sont désormais interrompues", a-t-il ajouté.

Selon un audit demandé par la région, le devis de 291 millions d’euros présenté par la SNCF pour la circulation des TER en 2016 présente un surplus de 36 millions d’euros.

Le Conseil régional devrait voter un budget unilatéral pour le service TER le 3 novembre prochain.

Christian Estrosi reproche également à la SNCF le nombre de jours de grève élevé, 86 selon lui, sur le service TER ainsi que des retards et des annulations de trains récurrents.

PACA est la première région de France a dénoncé une convention avec l’entreprise nationale.

Plusieurs pistes sont à l’étude pour remplacer ce service TER de la SNCF, dont l’ouverture à la concurrence dès 2019, la gestion en régie de certaines lignes ou le remplacement par des autocars sur certains trajets.

"Nous prenons note des déclarations du président Estrosi, mais nous n’avons pas de réaction à chaud, nous en parlerons directement avec la région", a déclaré mercredi à Reuters un porte-parole de la direction régionale de la SNCF.

(Marc Leras, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 2 mois

    le fret sncf est inexistant. reste à liquider le transport des passagers pour en finir avec la sncf et la cgt

  • a.stmarc il y a 2 mois

    si bruno lemaire est elu , ils ont de gros soucis a se faire à la sncf , edf etc : fin des regimes speciaux et alignement de tout le monde . vive la justice !!!

  • scred il y a 2 mois

    Apres faut pas s’étonner que l'emploi diminue en france.

  • jmlhomme il y a 2 mois

    C'est la SNCF qu'il faut reformer à marche forcée....car introduire la concurrence voudra dire la faillitte de la SNCF.....ce qui veut dire que l'on paiera encore pour ceux qui assure un service (quel service) avec des prix vraiment abusifs. On peut surement obtenir la division par deux des couts.

  • frk987 il y a 2 mois

    Sur les routes roulent du matériel n'appartenant pas l'Etat, je me demande bien pourquoi sur les voies ferrées ne devraient rouler que des trains appartenant à la SNCF. On privatise les trains......et la messe est dite.

  • aerosp il y a 2 mois

    Pepy, toujours et toujours en place malgré les nombreux déboires de la SNCF

  • frk987 il y a 2 mois

    Les TER en régions, vaste sujet....que des trains inutile en périodes creuses, aucuns trains utiles en période pleine, des wagons même pas dignes d'accueillir des bestiaux, une sécurité très relative le soir, et des grèves toutes les semaines. Vive la SNCF.

  • M6445098 il y a 2 mois

    vivement 2019...

  • lorant21 il y a 2 mois

    "PACA est la première région de France a dénoncé une convention avec l’entreprise nationale." Zut pour une fois, il fallait un "r" à la fin de dénoncer. Pasdebol le journaliste, pour une fois qu'il croyait bien faire..

  • raich2 il y a 2 mois

    Il est incontestable que SNCF et GREVES ne font qu'un, et sans compter les retards répétitifs.Un contrat doit se respecter par les deux parties et la SNCF ne remplie pas ses engagements.