La réforme du collège est-elle "criminelle" ?

le
0
Rama Yade est plus sévère dans sa critique de la réforme du collège que l'ancien ministre UMP Luc Chatel.
Rama Yade est plus sévère dans sa critique de la réforme du collège que l'ancien ministre UMP Luc Chatel.

Contre Najat Vallaud-Belkacem, l'ex-ministre Rama Yade (UDI) n'y va pas avec le dos de la cuillère : elle voit dans la réforme du collège portée par la ministre "ce qu'il y a de pire en matière éducative", et estime que Najat Vallaud-Belkacem est "sans doute l'une [des ministres, NDLR] dont les actes auront les conséquences les plus préjudiciables pour notre système éducatif et donc pour notre pays".Selon Rama Yade, "il faut un ministère de l'Instruction publique, ou de la Rééducation nationale si vous préférez. On est arrivé à un moment où l'école, vecteur principal en France de l'ascenseur social, ne fonctionne pas. Et Najat Vallaud-Belkacem fait tout ce qu'il faut faire pour empirer la situation. Alors qu'on attend depuis tellement longtemps une réforme du collège, je trouve que sa réforme, inspirée des expériences pédagogiques les plus hasardeuses, est ce qu'il y a de pire en matière éducative. C'est vraiment terrible", a-t-elle insisté. Plus sévère que... Luc Chatel !Un jugement sévère, plus sévère que celui de Luc Chatel, dernier ministre de l'Éducation nationale de Nicolas Sarkozy. Lui a estimé que les deux grandes orientations de la réforme - l'accompagnement personnalisé et le travail interdisciplinaire - allaient "dans le bon sens", à condition qu'elles ne s'accomplissent pas "au détriment des fondamentaux". C'est en effet le grand défi de la scolarité obligatoire, qui, par définition, s'adresse à tous les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant