La prolongation de la durée des cartes bancaires approuvée, mais toujours pas appliquée

le
0

La hausse significative des paiements en ligne, ajoutée à la modernisation des composants techniques, justifient, selon les établissements bancaires, une telle modification.

Une véritable petite révolution. Le Groupement des cartes bancaires CB, qui réunit la plupart des établissements financiers, a décidé cet été, d'autoriser les banques à relever le plafond de la durée maximale de validité des cartes bancaires à 4 ans. Celle-ci varie actuellement de deux à trois ans.

La hausse significative des paiements en ligne, ajoutée à la modernisation des composants techniques, justifient, selon les établissements bancaires, une telle modification. L'Agence nationale de sécurité des systèmes d'informations certifie par ailleurs, que ce changement n'a pas d'impact sur la sécurité des cartes.

Une décision «positive» mais... pas prioritaire

«C'est une bonne nouvelle», précise une porte-parole d'HSBC. «Cela permettra d'améliorer le confort d'utilisation des cartes, et d'éviter aux clients d'effectuer des demandes de renouvellement régulières, et de se déplacer trop souvent. Ceux qui résident à l'étranger, et qui ne peuvent aller trop souvent en agence, en seront les premiers bénéficiaires. D'autre part, cette décision permettra d'amoindrir les frais postaux des établissements bancaires.»

HSBC envisage d'appliquer cette extension «à l'avenir», et considère cette décision comme étant «positive». Idem du côté de BNP Paribas, de la Caisse d'épargne et de la Banque populaire. Malgré l'autorisation, les banques françaises n'émettent pas encore de telles cartes. L'autorisation d'extension étant récente, et la demande peu contraignante, la mise en vigueur de cette extension n'est pas une priorité pour les banques.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant