La présence d'un Starbucks fait grimper les prix de l'immobilier

le
0

L’enseigne, très appréciée par les Américains, influencerait aussi les prix sur ce marché immobilier. Depuis 1997, le prix des maisons disposant d’un Starbucks à proximité s’est accru de 96%.

Vous voulez investir dans une maison en pariant sur la hausse prochaine de son prix? Nul besoin de vous informer de manière pointilleuse, en consultant tel indice ou telle probabilité... Selon le site américain Quartz, il existe un moyen très simple de donner de la valeur a un bien, et ce sans travaux ni la moindre dépense: achetez à proximité d’un café Starbucks! C’est ce qu’ont découvert le PDG de Zillow, géant américain des annonces immobilières, et son chef économiste en analysant leur base de données... Une maison qui est située à moins de 250 mètres de l’enseigne sera vendue en moyenne à 137.000 dollars, contre 102.000 dollars pour une maison qui est plus éloignée!

Selon eux, les biens immobilier situés à proximité d’un Starbucks ont tendance à voir leur prix s’accroître à une vitesse bien plus soutenue que les autres! Depuis 1997, le tarif des maisons dotées d’un Starbucks dans leur périmètre a augmenté de 96%, tandis que celui des maisons situées plus loin n’a crû que de 65%, peut-on lire dans le livre The new rules of real estate, écrit récemment par les deux hommes.

Le Starbucks, signe d’embourgeoisement d’un quartier

Comment expliquer ce phénomène? La théorie dominante veut que les futurs acquéreurs perçoivent la présence d’un Starbucks dans un quartier comme un signe d’embourgeoisement du lieu et aussi la preuve d’une plus grande sécurité... Et c’est ce dernier critère qui est le plus plébiscité par les acheteurs américain, selon une étude publiée récemment par Demand Institute. Autre théorie: la volonté des Américains d’avoir un café/restaurant à une très courte de distance de leur domicile.

Cependant, le PDG de Zillow et son économiste tiennent à préciser deux choses essentielles. Si Starbucks s’implante dans un quartier, ce n’est pas parce que ses prix s’orientent à la hausse. C’est bien la présence d’un Starbucks qui engendre cette hausse. Et plus une maison en est proche, plus l’effet s’accentue... Il est vrai que la réputation de l’enseigne, comptant plus de 19.000 établissements dans une soixantaine de pays, est très positive aux États-Unis, qui l’ont complètement integrée à leur culture et à leur mode de vie.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant