La première fortune chinoise est issue des énergies renouvelables

le
0

Avec une fortune estimée à 26 milliards de dollars, Li Hejun, patron de Hanergy, un groupe spécialisé dans les énergies renouvelables, est désormais le Chinois le plus riche. Cet inconnu détrône Jack Ma, fondateur du site Alibaba, et Wang Jianlin, roi de l'immobilier.

Après les empires bâtis dans les secteurs des nouvelles technologies ou de l'immobilier, voici la première grande réussite issue du secteur des économies d'énergie. Selon le classement Hurun qui inventorie les hommes les plus riches de Chine, Li Hejun, surfant sur la vague du nouvel «or vert» de la croissance durable, occupe désormais le premier rang.

Avec 28 milliards de dollars, il devance Wang Jianlin, le roi de l'immobilier, propriétaire principalement du conglomérat Wanda (hôtellerie, tourisme, cinéma) évalué à 25 milliards. Jack Ma, le médiatique patron d'Alibaba est relégué au troisième rang malgré une fortune estimée à 24,5 milliards de dollars, en raison essentiellement de la valorisation de son groupe coté à Wall Street. Peu connu du grand public, Li Hejun, fondateur du groupe Hanergy a connu une progression fulgurante. Son ascension au sein du classement chinois s'est accompagné d'une progression de la 108ème au 28ème place mondiale.

Originaire de la province de Guang Dong, Li Hejun, 47 ans a commencé à gagner sa vie dans le commerce des équipements électroniques avant de s'intéresser aux installations hydroélectriques. En toute logique, il s'intéressera aux autres énergies vertes, l'éolien et le solaire. À la recherche de technologies sophistiquées pour abaisser au maximum les coûts de revient des films photovoltaïques ultrafins destinés aux panneaux solaires, le patron d'Hanergy a séduit les marchés. En 2014, il a réalisé l'acquisition de sa 4ème entreprise occidentale de fabrication de films solaires. La bourse a apprécié son audace: le cours de bourse a quasiment été multipliée par trois en un an!

Bientôt l'automobile électrique

Si ce groupe fondé en 1994 est réputé dans la fabrication de panneaux solaires, il l'est aussi dans les barrages hydroélectriques. Hanergy est ainsi propriétaire dans la province du Yunan du plus grand barrage hydroélectrique privé au monde. La lutte contre la pollution, souci majeur pour la Chine, est devenue son fonds de commerce. Et Li Hejun qui n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin, s'oriente désormais vers les voitures électriques. Il présentera cet automne cinq voitures roulant grâce à l'électricité solaire: d'une autonomie de 100 kilomètres, elles se rechargeront en quatre heures. Convaincu du bien-fondé de sa démarche, il va s'associer avec le patron des voitures électriques Tesla, Elan Musk, pour la conception et la réalisation d'un réseau de surperchargers en Chine. L'auto électrique est son credo: il estime que dans cinq ans, 20 millions de voitures électriques circuleront dans le monde.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant