La Nasa teste le plus puissant booster de fusée jamais construit

le
0
Le futur booster de la Nasa, couché sur le sol, au cours d'une séance d'essais mercredi 11 mars 2015.
Le futur booster de la Nasa, couché sur le sol, au cours d'une séance d'essais mercredi 11 mars 2015.

La Nasa a mis à feu et mené avec succès le premier test au sol de son futur booster de fusée. Cet accélérateur à poudre, le plus puissant jamais construit, doit équiper le lanceur lourd SLS (Space Launch System), qui doit emmener des hommes vers Mars. Sur les images, de grandes flammes sortent du cylindre blanc couché sur le sol, et un panache de fumée géant envahit le ciel du centre d'essais, situé dans l'Utah. "Le booster est resté allumé pendant deux minutes, soit le temps de sa poussée lorsqu'il propulsera le SLS depuis le pas de tir", a commenté la Nasa sur son site Internet. "Pendant le test, plus de 531 indicateurs ont été surveillés sur le booster, pour vérifier 102 éléments d'ingénierie", ajoute l'agence spatiale. Premier tir en 2018"Les équipes font un travail formidable pour développer ce qui sera un atout national pour l'exploration avec des vols habités et les missions scientifiques potentielles", a expliqué William Gerstenmaier, vice-administrateur de la Nasa. Le lanceur lourd SLS remplace la fusée Ares, abandonnée avec le programme Constellation d'envoi d'hommes sur la Lune. Les boosters du SLS sont dérivés de ceux de la navette spatiale américaine, mise à la retraite en 2011. Le premier tir de la nouvelle fusée doit avoir lieu fin 2018.REGARDEZ la vidéo diffusée par la Nasa (en anglais) :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant