La menace Trump sur la COP22

le
0

A Marrakech, qui accueille la COP22 , François Hollande et Ban Ki-moon ont réaffirmé leur volonté de voir les accords de Paris respectés à la lettre. Pourtant Donald Trump, qui vient d'être élu aux États-Unis, envoie des signaux plutôt inquiétants. Facebook et Google sont critiqués pour avoir favorisé les sites de propagande pro-trump et laissé des rumeurs infondées se répandre...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant