La maison en bois qui se pose en un jour

le , mis à jour à 10:16
2

VIDÉO - Issue d’un groupe spécialisé dans le bois depuis plus d’un siècle, la marque Booa propose aux particuliers des maisons en bois contemporaines qui peuvent être posées très rapidement.

Avec son nom, clin d’œil aux grandes marques d’Internet, son graphisme soigné, ses produits design et sa boutique en ligne, Booa pourrait passer pour un nouveau venu. Si la marque a effectivement été lancée en 2011, elle est issue du groupe Burger qui travaille le bois dans le centre de l’Alsace depuis 1847. Mais jusque là, le groupe se contentait de fournir architectes et maîtres d’œuvre pour ses maisons à ossature bois ainsi que les grandes surfaces de bricolage pour ses abris et autres bacs à fleurs en bois.

Cette fois-ci, il s’agit donc de séduire le grand public avec des projets de maison clés en main. De plain-pied ou avec un étage, de 3 à 6 pièces, pas moins d’une quinzaine de modèles de base sont présentés avec des surfaces habitables de 63 à 278 m2. Les touches contemporaines et design sont bien là même si la structure très cubique ne rassemble pas tous les suffrages. «Le produit attire un public très varié depuis les jeunes couples attirés par le design jusqu’aux seniors qui apprécient les modèles de plain-pied», souligne Stéphanie Klinger chez Booa. La clientèle apprécie aussi la rapidité de mise en œuvre de cette technique. Entièrement préparés en usines, les murs sont posés en 24 heures et il faut compter ensuite 3 mois pour disposer d’une maison prête à décorer. Pour convaincre les sceptiques, la société n’hésite d’ailleurs pas à inviter le public à assister à ces montages.

Le toit plat de ce genre de construction, interdit par certaines municipalités, a pu être un obstacle à une époque. Mais désormais, il suffit de le végétaliser pour passer outre cette interdiction. L’association de ces végétaux avec une légère pente qui reste malgré tout présente permet d’évacuer l’eau. Installée le plus souvent de plain pied et sur un vide sanitaire, la construction peut aussi être posée sur une simple dalle et peut accueillir un étage comme celui qui est venu se greffer sur les bureaux de la société Booa, devenus trop exigus.

Pour l’instant, la société a vendu 225 maisons en 3 ans et espère en commercialiser une centaine en 2015 malgré une conjoncture difficile. Alors que les prix moyens s’étalaient de 1.500 à 2.000 euros le mètre carré, une gamme visant à séduire les primo-accédants et affichée à partir de 1.300 euros vient d’être lancée. Solidement ancrée en Alsace, Booa est aussi présente en Bourgogne, région parisienne et en Bretagne et couvre globalement la moitié nord du pays. «Le transport est important et tant que nous ne disposerons que d’un seul site de production, atteindre le sud restera compliqué», admet Stéphanie Klinger.

La marque va encore se renforcer en Alsace où elle va implanter rien moins qu’un écoquartier complet, à proximité de Colmar. Après avoir finalisé la voirie, les premières réalisations devraient être installées début 2015. Pour l’instant, une dizaine de constructions parmi la quarantaine que compte le projet ont déjà été vendues.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le lundi 2 fév 2015 à 12:32

    Bientôt la maison en impression 3D .

  • matt62 le lundi 2 fév 2015 à 10:14

    je trouve que le m2 est cher pour du bois