La mairie de Paris lance une cagnotte 2.0 pour financer les funérailles

le
4
Et si la recette de la cagnotte virtuelle est supérieure au montant demandé par la famille, le surplus sera reversé aux associations choisies par les familles. 
Et si la recette de la cagnotte virtuelle est supérieure au montant demandé par la famille, le surplus sera reversé aux associations choisies par les familles. 

En 2015, le prix moyen d'une inhumation en France s'élevait à 3 350 euros contre 3 609 euros pour une crémation, selon les chiffres de l'UFC Que Choisir. Une double peine pour les plus modestes qui peinent à financer les obsèques de leurs proches. Pour leur venir en aide, le service funéraire de la ville de Paris s'apprête à lancer une cagnotte en ligne afin de récolter l'argent destiné aux funérailles des Parisiens, comme le rapportent Ouest-France et Le Figaro. « Tontine 2.0 », qui sera accessible à partir du 1er novembre, permet aux administrateurs de la collecte de fixer un montant (qui ne pourra pas être dépassé) afin de le reverser ensuite directement à la famille du défunt. La cagnotte funéraire est disponible durant deux mois.

Cette plateforme qui permet également de lever des fonds en faveur d'associations est présentée comme une « innovation dans un domaine tabou » par Cendrine Chapel, directrice adjointe de l'organisme de service public. D'après elle, « il faut dédramatiser la participation financière ». Le contributeur peut choisir de rester anonyme et d'afficher ou non le montant de sa participation. Un mode de financement solidaire, dans l'air du temps et économique, puisque seuls 15 centimes de frais bancaires seront prélevés sur chaque transaction auxquels s'ajoute 1,20 % du montant versé pour le fonctionnement du service.

Donations aux associations

Et si la recette de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a un mois

    Je suis un fan de la crémation, l'Eglise le permet, donc pas de fausses idées sur la croyance, la terre aux vivants, et le souvenir vous l'avez dans votre cœur, de plus dans mon coin la société de crémation tient un registre sur internet où vous pouvez virtuellement vous recueillir sur la tombe virtuelle de vos proches. Cela évite le désastre de 50% des tombes à l'abandon dans un cimetière, c'est un vrai désastre humain et écologique par la pollution des nappes phréatiques.

  • frk987 il y a un mois

    pardon cet article, ça fait plus classe que c'est article.

  • opelin il y a un mois

    L'état passe par le crowfounding pour faire marcher ses institutions ??? S'il gérait un peu mieux nos impôts (cf le dernier cash investigation) il serait pas à la ramasse.

  • frk987 il y a un mois

    C'est article est affligeant de fausseté, une crémation coûte moins chère qu'une inhumation. Déjà vous avez obligation de prendre le cercueil le moins cher, vous n'avez pas de concession de cimetière à payer, la dispersion des cendres dans un jardin du souvenir est incluse dans le prix. Voilà comment on ose dire n'importe quoi...une crémation c'est au minimum 20% moins cher.