La lutte contre le gaspillage alimentaire met tous les partis d'accord

le
0
Chaque année, les grandes surfaces jettent 200 tonnes de denrées alimentaires périssables mais encore consommables.
Chaque année, les grandes surfaces jettent 200 tonnes de denrées alimentaires périssables mais encore consommables.

Stop au gaspillage alimentaire ! C'est le message délivré par Jean-Pierre Decool, député UMP de la 14e circonscription du Nord, qui a déposé une proposition de loi en la matière. L'enjeu : obliger les grandes surfaces de plus de 1 000 m2 à céder leurs invendus alimentaires encore consommables à des associations caritatives. Au-delà des clivages politiques, 63 députés se sont ralliés au député du Nord dans son combat. Selon le site internet du Lab d'Europe 1, on trouve parmi eux "des élus communistes - André Chassaigne, Jean-Jacques Candelier ou Marc Dolez -, des élus socialistes - Colette Capdevielle, Hervé Féron, David Habib ou Pascal Terrasse -, centristes - Yannick Favennec, Michel Zumkeller -, mais aussi de nombreux députés UMP, comme Valérie Boyer, Marc-Philippe Daubresse, Daniel Fasquelle, Hervé Gaymard, Jean-Frédéric Poisson ou Lionel Tardy. Seuls les écologistes n'ont pas répondu à l'appel de Jean-Pierre Decool", précise Le Lab. Le député se réjouit de la "sensibilisation transpartisane" à ce problème de société. Et reste confiant dans l'avenir de son texte : "Qui peut s'opposer à cette action anti-gaspillage ? Personne. On ne peut pas ne pas être sensible à une proposition comme celle-là." "200 tonnes gaspillées par an par les grandes surfaces" L'enjeu est, en effet, important. Aujourd'hui, "200 tonnes de denrées alimentaires par an sont gaspillées par les grandes surfaces et chaque Français jette...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant