La loi Macron, "du n'importe quoi", pour Alain Juppé

le
4
ALAIN JUPPÉ NE VOTERAIT PROBABLEMENT PAS LA LOI MACRON
ALAIN JUPPÉ NE VOTERAIT PROBABLEMENT PAS LA LOI MACRON

PARIS (Reuters) - La loi sur la croissance et l'activité du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, c'est "du n'importe quoi", a déclaré mercredi l'ancien Premier ministre Alain Juppé, qui ne la voterait "probablement pas" s'il était parlementaire.

"Laisser croire que ça va provoquer un choc nécessaire pour rétablir la confiance en France en termes d'activité, c'est véritablement une illusion pure et simple", a dit à la presse le maire de Bordeaux. "C'est du n'importe quoi. Cette loi, elle a été mal préparée, mal concertée."

Les députés examinent depuis le 26 janvier le projet de loi Macron qui prévoit de très nombreuses mesures, dont l'extension du travail dominical et la libéralisation des professions réglementées comme les notaires et les huissiers.

L'examen de ce texte devrait s'achever le week-end prochain, l'Assemblée devant se prononcer mardi par un vote solennel sur l'ensemble du projet de loi.

Tout en reconnaissant que le texte comportait quelques bonnes mesures, le candidat à la primaire UMP pour l'élection présidentielle de 2017 a dit que "probablement il ne voterait pas" cette loi s'il était parlementaire.

Si le groupe UMP de l'Assemblée y est massivement opposé, certains de ses membres, comme Frédéric Lefebvre ou Hervé Mariton, ont dit vouloir la voter.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 le mercredi 11 fév 2015 à 16:09

    prenez la retraite juppé

  • M8252219 le mercredi 11 fév 2015 à 16:02

    NORMAL aucune réforme pour redresser le pays, du bricolage et un coup de pinceau. Pas de TVA SOCIALE, PAS DE RÉDUCTION DU NOMBRE DES PARLEMENTAIRES,pas de plafonnement et fiscalisation de tous leurs revenus, PAS DE SUPPRESSION DES STATUTS SPÉCIAUX, PAS DE RÉDUCTION DU NOMBRE DES HAUTS FONCTIONNAIRES ET ADMINISTRATIFS DE LA FONCTION PUBLIQUE, PAS DE DÉLAIS DE CARENCE dans la fonction publiques (les routiers on 5 jrs)

  • josian4 le mercredi 11 fév 2015 à 15:44

    Il parait que monsieur Macron est capable de fabriquer des pièces de cent sous qui lui coûtent dix francs. C'est en net progrès parce que pour la même somme certains n'y arrivent même pas!

  • frenchto le mercredi 11 fév 2015 à 15:40

    oui je suis d'accord. mais tout compte fait, la droite de chirac et de Sarkozy n'a strictement rien fait non plus