La justice saisie de 244 affaires de terrorisme présumé

le
2
Paris prosecutor Francois Molins leaves a news conference at the courthouse in Paris
Paris prosecutor Francois Molins leaves a news conference at the courthouse in Paris

BRUXELLES (Reuters) - La justice française est saisie actuellement de 244 affaires de terrorisme présumé visant 772 personnes, a déclaré lundi le procureur de Paris, François Molins.

Trois jours après l'arrestation à Bruxelles de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris et Saint-Denis, le magistrat s'est rendu dans la capitale belge pour "partager des informations", notamment, avec son homologue du parquet fédéral, Frédéric Van Leeuw.

Les deux magistrats ont souligné "l'ampleur du phénomène" de radicalisation djihadiste.

"On a actuellement en France 244 affaires en cours, c'est-à-dire des enquêtes-parquet ou des procédures d'information conduites par des juges d'instruction qui concernent, judiciairement, 772 individus", a dit François Molins lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue belge.

Ces personnes sont "soit mises en examen avec une partie en détention provisoire, soit recherchées avec des mandats de recherche ou des mandats d'arrêt", a-t-il précisé.

Le procureur de Paris avait fait état de 215 affaires en janvier dernier.

En Belgique, "315 nouveaux dossiers de terrorisme" ont été ouverts en 2015, "et depuis le début 2016, nous sommes déjà presque à 60 nouveaux dossiers de terrorisme", a indiqué pour sa part Frédéric Van Leeuw.

(Sophie Louet avec Bureau de Bruxelles, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • godardja il y a 9 mois

    La justice française croule déjà sous les dossiers, maintenant ce sera pire. Les terroristes peuvent dormir tranquilles.

  • M940878 il y a 9 mois

    avec cette invasion rien d'étonnant