La "hotline" de Daech

le
0
Les membres de Daech sont très actifs sur le Dark Web.
Les membres de Daech sont très actifs sur le Dark Web.

Il y a quelques semaines, le Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) de la gendarmerie nationale identifiait deux applications pour iPhone développées par les informaticiens de l'organisation État islamique. Une note confidentielle de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) évoque aujourd'hui l'existence d'une « cellule d'assistance informatique » pour les cyberdjihadistes.

Découverte dans le cadre des investigations menées après les attentats du 13 novembre par les services d'espionnage français, cette hotline serait disponible 24 heures sur 24 et animée par « des experts informatiques titulaires de diplômes universitaires », selon la note. Elle confirme ce que Le Point.fr révélait dès le 18 novembre : à savoir que Daech a mis en place des « cyberbataillons » susceptibles de commettre des attentats numériques.

Des communications de plus en plus cryptées

La hotline de l'État islamique délivrerait des conseils notamment pour « crypter les messages et sécuriser les communications », expliquait, lundi 18 janvier, François Paget, secrétaire adjoint du Club de la sécurité de l'information français (Clusif), au micro de Damien Delseny, journaliste de RTL.

Le document des services de renseignement, dont l'existence a été révélée à l'antenne de RTL, révèle également la création d'un compte Twitter « islamicstate technical » qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant