La guerre des prix dans l'énergie enfin comprise par les Français

le
0

Un sondage Ifop réalisé pour le compte du fournisseur de gaz Eni montre que 83% des Français sont désormais au courant de l'ouverture à la concurrence des marchés de l'énergie. Ils sont parallèlement 75% à estimer qu'il s'agit d'une bonne chose pour les tarifs du gaz et de l'électricité.

Doit-on faire preuve de beaucoup plus de pédagogie pour que les Français connaissent mieux les subtilités du marché du gaz et de l'électricité? De très nombreux observateurs le pensent, pour lesquels la concurrence est encore un concept mal maitrisé par un grand nombre de consommateurs. Reste que ces mêmes consommateurs sont de plus en plus renseignés comme le montre le sondage Ifop - réalisé à l'initiative de l'énergéticien transalpin Eni - publié jeudi: dans le cadre de ce sondage, 83% des Français sont au courant de l'ouverture des marchés, 77% trouvent que c'est une bonne chose et 75% estiment que cela est bénéfique pour les prix de l'énergie. Parallèlement, 91% des Français déclarent chercher à maîtriser leur consommation d'énergie et 58% le font tout au long de la journée.

Quitter l'univers des prix réglementés

Cette connaissance des rouages du marché supérieure à celle communément admise va-t-elle encourager les consommateurs à changer de fournisseur d'énergie? En tout, ils disposent de la fenêtre de tir pour cela, notamment les professionnels. Dans l'électricité notamment, les textes en vigueur stipulent qu'à compter du 1er janvier 2016, toutes les entreprises, TPE y compris, doivent quitter l'univers des prix réglementés pour souscrire une offre de marché (chez EDF ou un autre fournisseur). Dans le gaz, le phénomène a commencé dès l'été 2014, par vagues successives selon le niveau de consommation des différentes entreprises.

Le commanditaire de ce sondage à l'Ifop, l'entreprise Eni Gas & Power, est installé sur le marché français du gaz depuis 2003. La filiale de l'opérateur transalpin Eni affiche une part de marché de 16%, tous segments de clientèle confondus, avec une pointe de 30% sur le créneau des entreprises si l'on prend en compte uniquement les fournisseurs alternatifs. Avec 500.000 clients particuliers et 60.000 sites d'entreprises, Eni Gas & Power a pu notamment effectuer une percée grâce à son offre à prix fixe Astucio, sélectionnée par 95% des nouveaux clients de la société.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant