La Grèce favorable à un plan de réforme économique

le
0
ATHÈNES ESTIME QU'IL LUI FAUT UN PLAN NATIONAL DE RÉFORMES
ATHÈNES ESTIME QU'IL LUI FAUT UN PLAN NATIONAL DE RÉFORMES

(Reuters) - La Grèce a décidé avec ses partenaires européens qu'il lui fallait un "plan national de réformes" pour régler certains problèmes économiques qui durent depuis des décennies dans le pays, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement.

Il a toutefois précisé que le nouveau gouvernement grec n'irait pas à l'affrontement avec la population sur la base d'ordres venus de l'étranger.

A propos de certaines questions sociales et des retraites, Gabriel Sakellaridis, qui était interrogé à la télévision grecque, a déclaré : "Nous voulons, là où il y a des problèmes de privilèges, en discuter (...) mais nous n'irons pas à l'affrontement avec la société."

Le gouvernement, a-t-il ajouté, trouvera un moyen pour que les banques grecques travaillent dans l'intérêt de la croissance économique.

Il a rappelé que la Grèce ne voulait plus des plans de sauvetage comme ceux qui ont été conçus par ses créanciers internationaux sous l'égide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international et acceptés par les précédents gouvernements.

"La Grèce ne poursuivra pas dans la voie d'un programme qui a les caractéristiques des programmes des précédents gouvernements", a déclaré Gabriel Sakellaridis.

(Karolina Tagaris et Costas Pitas; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux