"La fusion des régions va coûter plus cher !"

le
0
Le drapeau de la région Alsace qui doit être fusionnée avec la Lorraine
Le drapeau de la région Alsace qui doit être fusionnée avec la Lorraine

Le Point.fr : Dans l'un de vos derniers livres, vous avancez que le problème des régions françaises n'est pas leur taille, mais la marge de manoeuvre dont elles doivent disposer. Il fallait donc ne rien changer ?

Gérard-François Dumont (1) : Il n'y avait aucune nécessité de redessiner la carte des régions. En France, elles ont une dimension moyenne supérieure à celle des Länder allemands. On ne peut donc pas leur reprocher d'être trop petites. Même chose pour la démographie. Le Limousin est la région la moins peuplée de France, mais en Allemagne, en Espagne et en Italie on trouve des régions encore moins peuplées, ce qui ne les empêche pas de connaître un taux de chômage largement inférieur. La petite taille et la faible démographie ne sont donc pas forcément des handicaps.

Les fusions sont, selon vous, sans objet ?

En réalité, on parle du sexe des anges. On recherche un optimum, une taille idéale pour que la région soit attractive, alors que le vrai problème est de créer un environnement législatif et réglementaire pour que les régions soient mieux gouvernées. Clarifions, par exemple, la fiscalité, afin que les régions prélèvent plus largement l'impôt plutôt que de dépendre de l'État.

Mais le but de François Hollande, c'est aussi les économies d'échelle. Sa nouvelle carte manque sa cible ?

Il y avait plus simple pour faire des économies : réduire les dotations versées par l'État aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant