La fuite de Baroin

le
1
François Baroin n'a toujours pas officialisé son soutien à Nicolas Sarkozy.
François Baroin n'a toujours pas officialisé son soutien à Nicolas Sarkozy.

Soutien ? Ticket ? Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, la possibilité d'une alliance Sarkozy-Baroin alimentait les conversations à droite. Le chiraquien, président de l'Association des maires de France et sénateur-maire de Troyes, ne cachait pas son « amitié » pour Nicolas Sarkozy et se montrait, a contrario, très sévère envers Alain Juppé. Jusqu'ici donc, la question de son ralliement semblait tranchée. Il ne restait plus qu'à l'officialiser. « Début juin », promettaient les sarkozystes. « À l'occasion du congrès des maires », juraient même les plus téméraires.

Le sac de Nadine

Pourtant, ceux qui espéraient assister ce mercredi 1er juin à une déclaration d'amour du sénateur à l'endroit du patron de LR sont repartis bredouilles. Mais avec des souvenirs plein la tête. Il y a d'abord eu l'arrivée inattendue de « Nadine », comme l'appellent les militants. Alors que Nicolas Sarkozy avait invité les maires de France étiquetés Républicains, Nadine Morano, maire de rien, a quand même souhaité participer à la petite sauterie. À sa manière, truculente.

Pénétrant dans la grande salle de réunion bondée d'édiles, la députée européenne, sourire malicieux collé au visage et grand sac noir accroché à l'épaule, a foncé vers les journalistes, avant de leur lancer : « Les femmes ont toujours un grand sac. » Joignant les gestes à la parole,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mercredi 1 juin 2016 à 18:22

    des seconds couteaux dont la france n'a pas besoin