La France souhaite un "nouveau contrat" avec la Grèce

le
1
PARIS SOUHAITE UN "NOUVEAU CONTRAT" AVEC ATHÈNES
PARIS SOUHAITE UN "NOUVEAU CONTRAT" AVEC ATHÈNES

PARIS (Reuters) - La France souhaite un "nouveau contrat" avec la Grèce, dont la dette publique n'est qu'un sujet parmi d'autres, a déclaré dimanche le ministre français des Finances, Michel Sapin, après une rencontre avec son homologue Yanis Varoufakis à Paris.

"La France jouera son rôle" en tant que nation amie de la Grèce", a dit Michel Sapin lors d'une déclaration aux médias.

Il a insisté sur la nécessité de dialoguer avec l'ensemble des institutions impliquées dans la situation grecque : la Banque centrale européenne, le Fonds monétaire international, l'Union européenne, la Commission européenne et l'Eurogroupe.

Il faut "un nouveau contrat" avec la Grèce, a déclaré Michel Sapin, insistant sur le fait que le nouveau gouvernement grec devait avoir le temps de "respirer" pour proposer des "outils" pour sortir des difficultés et qu'il construise son programme de réformes.

A cet égard, la dette est un sujet parmi d'autres, a-t-il dit.

Michel Sapin a ajouté avoir confiance dans le fait que la Grèce puisse surmonter les difficultés et proposer les réformes nécessaires.

Il a par ailleurs déclaré qu'aucun pays ne pourrait sortir des difficultés actuelles sans un retour à la croissance, ajoutant que "c'est d'autant plus vrai pour la Grèce". Il a par ailleurs une nouvelle fois assuré que la place de la Grèce était dans l'euro.

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 2 fév 2015 à 07:46

    sapin le magicien a sorti la boîte à outils ........ en language décodé cela veut dire que les contribuables vont payer la facture!!!!!

Partenaires Taux