La France salue l'"étape décisive" de l'accord sur la Grèce

le
0
LA FRANCE SALUE "L'ÉTAPE DÉCISIVE" DE L'ACCORD SUR LA GRÈCE
LA FRANCE SALUE "L'ÉTAPE DÉCISIVE" DE L'ACCORD SUR LA GRÈCE

PARIS (Reuters) - L'accord conclu vendredi par les ministres des Finances de l'Eurogroupe en faveur d'un troisième plan de renflouement financier de la Grèce d'un montant de 86 milliards d'euros constitue une "étape décisive" qui va permettre au pays de "renouer avec la croissance", estime la présidence française dans un communiqué.

Le président de la République François Hollande "se réjouit" de cet accord et estime qu'il constitue la "preuve que l'Europe est capable d'avancer sur la base de principes de solidarité et de responsabilité", note le communiqué.

L'Elysée estime qu'il s'agit d'une "étape décisive" qui a pu être "atteinte grâce à la détermination du gouvernement d'Alexis Tsipras qui s'est engagé sur la voie de réformes courageuses".

"Cette décision va permettre à la Grèce, au sein de la zone euro, de renouer avec la croissance, l'investissement et la stabilité", juge le communiqué.

De son côté, le ministre des Finances Michel Sapin a estimé que cet accord constituait "un succès pour la Grèce et pour l'Europe".

"La France est fière d'y avoir contribué utilement dans le dialogue toujours maintenu avec ses partenaires européens", peut-on lire dans un communiqué diffusé par Bercy.

Michel Sapin rappelle que la France a toujours considéré que "la place de la Grèce était dans la zone euro, dès lors que le respect des règles européennes était assuré".

L'Eurogroupe a validé vendredi soir le protocole d'accord financier établi entre le gouvernement grec et ses créanciers internationaux pour un montant allant jusqu'à 86 milliards d'euros sur trois ans.

(Pierre Sérisier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux