La France, enfer des actionnaires ?

le , mis à jour le
13

Les actionnaires français sont-il si mal lotis ? Pas si sûr, au regard des dividendes qui leurs sont versés par les grands groupes du CAC 40. Pendant ce temps, le commerce extérieur de l’hexagone, lui, s’effondre. L'enfer n'est peut-être pas où on croit... L'analyse d'Hervé Nathan, directeur adjoint de la rédaction de Marianne. Ecorama du 13 mars 2017 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta il y a un mois

    remi1235 c est deja fait..CAC 40 sous pavillon etranger..donc...

  • alquifon il y a un mois

    J'achète une action: 0,3% pour la banque, 0,3% impôt à l'achat donc 0,6% ensuite je revends 0,3% à la banque donc déjà 0,9% à récupérer avant de faire des bénéfices. Pour les dividendes il faut ajouter la CSG et les impôts donc environ 40%. L'actionnaire est un homme heureux car il donne une grande partie de ses profits à l'état et reçoit en contrepartie l'opprobre de ses concitoyens qui le considèrent comme un "profiteur" sur le dos des travailleurs.

  • peponet il y a un mois

    La bourse française est malade!!!!Trop d impôt tue le capital.

  • M8637171 il y a un mois

    quand on savoir des choses sur le cancer on interroge un professeur cancérolgue. quand on veut connaître des choses sur les dividendes on interroge un actionnaire ou un patron pas un type qui n'a jamais possédé des actions de sa vie.

  • M8637171 il y a un mois

    .. suite on le voit les dividendes sont faibles et après impôts très faibles.

  • M8637171 il y a un mois

    1) les dividendes du cac 40 sont quasi exclusivement de l'argent gagné à l'étranger2) les dividendes versés sont en net de 3 % en moyenne du cours de l'action3) après impôts il reste aux actionnaires entre 1,5% et 2% du prix de l'action

  • sibile il y a 6 mois

    les actionnaires se gavent tellement que les Français fuient la Bourse ... et ensuite on viendra nous expliquer qu'il faut "orienter l'épargne vers l'économie réelle" ... si ça ne rapporte pas assez, vous pourrez toujours vous brosser pour que les petits épargnants prennent des risques sur leur capital

  • remi1235 il y a 6 mois

    Il oublie aussi une chose : si on fait fuir les derniers actionnaires PP français, l'intégralité du capital côté à la bourse risque de passer sous pavillon étranger. Ainsi, les bénéfices réalisés par les sociétés françaises côtés seront servis à des fonds de pensions étrangers. Comma ça, pas de jaloux : eau et pain sec pour tout le monde.

  • c.chant3 il y a 6 mois

    choyer les actionnaires !?!? visiblement ce monsieur n'est pas actionnaire et ne sait pas de quoi il parle. Les investissements actions sont ce qu'il reste d'un gain du travail, après impôts, qui va encore être imposé (taxe sur transactions financières même pour les particuliers sur de petits ordres, ISF, taxes sur les plus values dès le 1er €...) Ce sont des propos complétements dépassés. Il faudrait mettre les cahiers à jours avant de parler dans le micro !

  • ZvR il y a 6 mois

    Faut commencer à faire culpabiliser les derniers PP en préparation de la nouvelle tonte fiscale à venir.