La France doit réduire encore son déficit structurel, juge l'UE

le
0
PIERRE MOSCOVICI APPELLE PARIS À FAIRE DAVANTAGE D'EFFORTS DE RÉDUCTION DU DÉFICIT STRUCTUREL
PIERRE MOSCOVICI APPELLE PARIS À FAIRE DAVANTAGE D'EFFORTS DE RÉDUCTION DU DÉFICIT STRUCTUREL

BRUXELLES (Reuters) - La France doit accentuer dès cette année ses efforts de réduction de son déficit budgétaire structurel pour respecter les exigences minimales imposées par les règles en vigueur dans l'Union européenne, a déclaré jeudi Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.

Les règles auxquelles il fait référence imposent une réduction du déficit structurel (hors impact du cycle économique et éléments exceptionnels) d'au moins 0,5 point de produit intérieur brut (PIB) par an jusqu'au retour à l'équilibre.

Or selon les prévisions de la Commission, le déficit structurel de la France ne sera réduit que de 0,3 point cette année.

Un effort doit donc être réalisé, a déclaré Pierre Moscovici, qui était il y a quelques mois encore le ministre français de l'Economie et des Finances.

Il a expliqué que la Commission étudiait les projets de réformes structurelles présentés par Paris et qu'elle publierait ses conclusions le 27 février.

(Jan Strupczewski, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux