La France abandonne sa dernière caserne en Allemagne

le
0

La toute dernière unité militaire française sur le sol allemand a été dissolue. Le 110ème régiment d'infanterie a donc fait ses adieux, le 24 juin, à Donaueschingen, où l'uniforme français faisait partie du quotidien des habitants depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le retrait rapide de ce régiment, décidé il y a 8 mois à peine et motivé par des contraintes budgétaires, ne restera pas sans conséquences pour les vingt milles habitants de cette ville de Forêt-noir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant