La fin du ticket de métro parisien

le
1

Le célèbre ticket de métro parisien pourrait bien disparaître. D'ici 2021, la RATP prévoit d’arrêter progressivement la vente de ces tickets dans le cadre de son plan de modernisation des transports publics franciliens.

Un ticket de métro obsolète

Le ticket de métro fait partie des nombreux symboles de Paris. Actuellement en carton de couleur blanche, il s'achète à l'unité aux guichets de la RATP ou dans les bornes automatiques des stations. Un aller simple coûte 1,80 €, pour 1h30 de trajet maximum en zone 1 et 2.
Mais le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) veut lancer un plan de modernisation qui inclut son remplacement progressif. Il faut dire que pour bon nombre d'usagers habituels du métro, le ticket à l'unité appartient déjà au passé, remplacé par les cartes Navigo hebdomadaires ou mensuelles.
En lieu et place du traditionnel ticket en carton, une carte de transport baptisée Smart Navigo va être mise en place dans la capitale. Cette carte va remplacer le Pass Navigo pour tous les usagers des réseaux de RER, bus et métros. À terme, le Smart Navigo pourrait même être étendu aux offres Vélib, Autolib, mais aussi les taxis et les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC).

La mise en place d'un « porte-monnaie transport »

Avec le nouveau Smart Navigo, vous pourrez télécharger votre abonnement depuis votre smartphone qui vous servira à passer les bornes d'accès. À chaque trajet, le coût du transport sera directement débité de votre « porte-monnaie transport ». Le paiement des trajets en métro sera ainsi entièrement dématérialisé.Il est également prévu que les cartes bancaires sans contact permettent à terme d'acheter des tickets de métro à l'unité. Cette technologie NFC est désormais largement répandue en France, utilisée par près de 41 millions de personnes. Il est donc logique que les bornes de la RATP les acceptent progressivement comme moyen de paiement.
Une fois ce nouveau système en place, rien n'empêcherait de facturer les usagers après leurs trajets plutôt qu'avant. Ce paiement différé permettrait de proposer l'offre la plus avantageuse pour l'utilisateur, en fonction du trajet réellement effectué. De nombreux usagers se plaignent en effet que les tarifs ne sont pas assez souples. Il serait alors possible de descendre à tout moment sans perdre d’argent. Reste à savoir si ce dispositif est réellement viable. Il nécessiterait des contrôles accrus et devrait être sécurisé face aux piratages.

Trucs & Astuces

Le célèbre ticket de métro parisien a été inventé le 19 juillet 1900 à l’occasion de l'Exposition Universelle et l'inauguration de la première ligne qui traversait Paris de la Porte Maillot à la Porte de Vincennes. Pour les 30 000 personnes transportées le premier jour, un ticket de métro coûtait 15 centimes pour la seconde classe et 25 centimes en première classe. Il s'agissait d'anciens francs bien entendu !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 6 mois

    Hidalgo a sucré le pass navigo aux petits vieux ; du coup ils sont obligés d'acheter à nouveau des tickets ..... bientôt ils ne pourront plus du tout se déplacer