La dame de fer de Bruxelles à Washington

le
0

Trois semaines après l'annonce de l'amende record infligée à Apple, la commissaire européenne à la Concurrence est à Washington. Nos correspondants l'ont rencontrée. Elle se défend de faire de l'anti-américanisme : pour preuve, l'enquête ouverte contre Engie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant