La crise ukrainienne responsable de la contraction du PIB allemand

le
0
LA CONTRACTION DU PIB ALLEMAND LIÉE À LA CRISE UKRAINIENNE, SELON BERLIN
LA CONTRACTION DU PIB ALLEMAND LIÉE À LA CRISE UKRAINIENNE, SELON BERLIN

BERLIN (Reuters) - La contraction surprise de l'économie allemande au deuxième trimestre s'explique en partie par le contre-choc des sanctions imposées à la Russie dans le cadre de la crise en Ukraine, estime le ministère allemand des Finances dans son rapport mensuel publié vendredi.

Le ministère l'attribue aussi aux effets de la très forte tenue de l'activité au premier trimestre, conséquence de la douceur inhabituelle de l'hiver.

Le PIB de la principale puissance économique européenne a reculé de 0,2% au deuxième trimestre, après une croissance de 0,7% au premier trimestre.

"Le déclin du produit intérieur brut va au-delà du contrecoup attendu après la très forte performance du premier trimestre liée à la météo. Il est probable qu'il soit lié à l'effet des sanctions et au poids de la crise ukrainienne sur la confiance", écrit le ministère.

Après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars, les Occidentaux ont adopté une série de sanctions, d'abord ciblées puis élargies, fin juillet, à des secteurs entiers de l'économie russe. Moscou a répliqué en imposant des restrictions aux importations de produits occidentaux.

Le ministère allemand des Finances estime cependant que "si la crise ukrainienne ne va pas plus loin et si aucun nouveau train de sanctions sérieux n'est imposé, on peut s'attendre à ce que le ralentissement actuel de l'économie ne soit que temporaire".

D'autres tensions géopolitiques de même que la faiblesse des autres économies de la zone euro ont également contribué à la contraction du PIB allemand mais, affirme Berlin, la tendance générale de l'activité reste positive et le gouvernement allemand maintient son objectif de croissance de 1,8% cette année.

(Michelle Martin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant