La construction de logements neufs continue sa dégringolade

le
0

Avec le nouveau recul de l'activité enregistré entre mai et juillet, la construction de logements neufs pourrait être inférieur à 300.000 unités cette année. Un niveau plancher jamais atteint depuis 1998.

Mois après mois, la construction de logements neufs dégringole. Entre mai et juillet, les mise en chantier ont reculé de 13,3 %. à 73.468 unités. Depuis un an, on n'a construit que 305.000 logements. On est très loin du cru 2011 où on avait bâti un peu plus de 400.000 logements. Surtout, François Hollande qui avait fixé comme objectif la construction de 500.000 logements par an pendant son quinquennat n'a pas tenu sa promesse.

Cette chute qui se poursuit de façon continue depuis trois ans est préoccupante car elle est dommageable pour l'économie française: selon l'Insee, l'atonie du BTP coûte 0, 4 point de croissance annuelle. Sans compter que ce faible niveau d'activité conduit les entreprises et les artisans du bâtiment à licencier du personnel. La FFB (Fédération française du bâtiment) table sur plus de 20.000 suppressions d'emplois dans le secteur cette année. Cette insuffisante activité des acteurs du BTP pose un autre problème: faute d'une offre abondante, la pénurie de logements s'aggrave et, du coup, les prix de l'immobilier ne reculent pas suffisamment et restent trop élevés pour les ménages français.

Conscient du problème, le premier gouvernement Valls avait déjà annoncé quelques mesures en juin pour redresser la barre. Il avait élargi l'accès au prêt à taux zéro PTZ +, l'ouvrant notamment pour les achats de biens anciens à la campagne à condition que l'acquéreur y fasse des travaux. Parallèlement, il a assoupli le zonage du dispositif Duflot d'incitation fiscale pour les particuliers qui achètent un logement neuf pour le louer. Il a aussi créé une commission pour inciter l'État à vendre plus vite des terrains pour construire des logements. Enfin, il a annoncé une simplification des normes en vigueur dans le logement neuf. Une approche qui devrait faire baisser les coûs de construction. La semaine dernière, François Hollande avait promis d'autres mesures pour relancer le secteur. Ainsi, rapidement les particuliers qui bénéficient du dispositif Duflot pourraient louer ce bien à leurs ascendants et leurs descendants, ce qui est interdit aujourd'hui.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant