La colère des Turcs après l'attentat d'Ankara

le
0

La presse française revient largement ce matin sur l'attentat d'Ankara : le groupe Etat islamique pointé du doigt, la fracture de la société turque, la dérive autoritaire du président Erdogan, analyses et interviews à suivre. A lire aussi, les enseignants qui contractent des assurances contre les agressions et les "apéroux", des apéros organisés par et pour les roux...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant