La Chine revoit ses instruments de mesure de la pollution

le
0
LA CHINE REVOIT SES INSTRUMENTS DE MESURE DE LA POLLUTION
LA CHINE REVOIT SES INSTRUMENTS DE MESURE DE LA POLLUTION

PEKIN (Reuters) - Les autorités chinoises vont lancer une vaste campagne d'inspection pour vérifier la fiabilité des instruments de mesure de la qualité de l'air en Chine, a annoncé jeudi le vice-ministre chinois chargé de la protection de l'environnement.

Selon Wu Xiaoqing, que cite l'agence de presse Chine nouvelle, certains gouvernements locaux inventent ou trafiquent ces données, ce qui compromet la crédibilité des efforts du pouvoir central contre la pollution de l'air.

Les stations de surveillance de la qualité de l'air dépendant directement du ministère seront notamment chargées de croiser leurs données avec les autres stations.

Pékin a déclaré la guerre à la pollution de l'air, des sols et de l'eau qui affecte la Chine après des décennies de croissance économique débridée.

Les grandes villes chinoises sont régulièrement noyées dans d'épais brouillards et les particules fines PM2.5 auraient provoqué en 2013 plus de 257.000 décès prématurés dans 31 villes du pays, soit davantage que le tabac, d'après une étude réalisée par Greenpeace et des scientifiques de l'université de Pékin.

(Sui-Lee Wee, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant