La Chine pousse la construction de gratte-ciel à son sommet historique

le
2

EN IMAGES - En 2014, 97 immeubles de plus de 200 mètres de haut ont été construits dont 58 sur le seul territoire chinois. Le précédent record remontait à 2011 avec 81 chantiers menés à terme.

Plus vite, plus haut, plus fort: la devise olympique semble également s'appliquer aux bâtisseurs chinois. Selon l'étude annuelle de l'organisation spécialisée CTBUH (Council on tall buildings and urban habitat) l'année 2014 a vu l'achèvement de 97 bâtiments de plus de 200 mètres de haut. Un nouveau record qui se nourrit à 60 % de réalisations chinoises. Pas moins de 58 tours ont été achevées l'an dernier dans l'empire du Milieu, les 5 réalisations menées à bien aux Philippines et les 3 constructions indonésiennes venant encore grossir le contingent asiatique ultra majoritaire (76 %).

Si les pays du Golfe comptent 11 constructions à leur actif, les puissances occidentales sont relayées loin derrière: 3 gratte-ciel pour les Etats-Unis, idem pour le Canada et 2 en Australie. Quant à l'Europe, il faut rechercher dans les tréfonds du classement pour noter qu'une tour a été achevée au Royaume-Uni. Une année de tous les records puisque la hauteur cumulée de ces buildings dépasse les 23 km (23.333 mètres précisément) là où 2011 avait plafonné à 19.852 mètres. Il est vrai que l'année 2014 est aussi celle où il s'est construit le plus de bâtiments de très grande hauteur avec 11 tours dépassant les 300 mètres. De son côté, l'Amérique latine fait son entrée dans le club des plus de 300 mètres avec la Torre Costanera installée à Santiago du Chili.

Et si la Chine est championne de ce classement pour la 7e année d'affilée, elle ne cesse d'accroître son avance. En 2014 le pays a ainsi construit 61 % de gratte-ciel supplémentaire par rapport à son record de 2013 avec 36 bâtiments. Pour ce cru 2014, les nouveaux bâtiments ont été implantés dans pas moins de 29 villes chinoises. Si Pékin, absente du classement 2013, ne compte que deux projets menés à bien l'an passé, la championne du monde avec 6 nouveau gratte-ciel s'appelle Tianjin. Avec ses 14 millions d'habitants, il est vrai que la quatrième ville du pays est tout sauf une modeste bourgade.

Du côté de l'utilisation de ces tours, l'étude révèle que 48 % d'entre elles abritent des bureaux, 20 % des habitations, 27 % sont à usage mixte tandis que 5 % accueille des hôtels. Seul lot de consolation occidental de ce palmarès 2014, la plus haute réalisation de l'année est américaine: il s'agit des 541 mètres du One World Trade Center, en lieu et place des tours jumelles, ce qui en fait la troisième plus haute construction du monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mercredi 14 jan 2015 à 11:30

    En France 150 metres est un gratte-ciel...En attendant, toute la technologie requise pour construire ces batiments disparait de France et avec elle les emplois....

  • a.guer le mercredi 14 jan 2015 à 09:38

    Heureusement que nous n'avons pas ça chez nous !