La Chine construit une île porte-avions

le
4
L'îlot de Fiery Cross Reef.
L'îlot de Fiery Cross Reef.

Les îles poussent comme des champignons en mer de Chine du Sud. Pour affirmer sa souveraineté sur l'archipel disputé Spratly, Pékin crée des îlots artificiels, à grands coups de remblais, déclenchant la colère impuissante de Washington. Depuis trois mois, l'empire du Milieu transforme discrètement un récif en une île artificielle capable d'accueillir une base aérienne, révèlent de nouvelles images satellites analysées par les spécialistes de IHS Jane's Defence. Fiery Cross Reef était à l'origine un simple affleurement de rochers sous la surface de l'eau.

Grâce à l'apport de milliers de tonnes de remblais venues de la terre ferme, ce récif fait désormais 3 kilomètres de long et 300 mètres de large. Une surface suffisante pour accueillir une base aérienne et navale avancée dans cet archipel réclamé également par le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Taiwan, sous le regard préoccupé des États-Unis. Un rapport présenté par le Congrès américain la semaine dernière a également pointé du doigt l'expansion territoriale chinoise dans cette zone qui serait riche en matières premières. Cette année, la Chine a déployé un gigantesque puits de forage en haute mer, déclenchant une passe d'armes tendue avec le Vietnam.

Ce projet est le plus important des quatre îles artificielles en cours de construction depuis 2013 par Pékin, affirment les spécialistes de Jane's Defence. Il doit permettre à l'Armée populaire de libération...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le jeudi 4 déc 2014 à 13:03

    en quoi les USA sont concernés ?

  • LeRaleur le lundi 24 nov 2014 à 11:11

    Tien, les ONG contre les pollutions de toutes sortes n'y vont pas ?

  • M8252219 le lundi 24 nov 2014 à 09:30

    La loi du plus fort est toujours la meilleure "Mr.de la Fontaine"

  • lemonon1 le lundi 24 nov 2014 à 07:39

    le monde avance !