La Baule : Nicolas Sarkozy ou l'art du contrepied

le , mis à jour le
0
Nicolas Sarkozy au campus Les Républicains de La Baule ce dimanche. 
Nicolas Sarkozy au campus Les Républicains de La Baule ce dimanche. 

Ses pieds s'agitent sous la table recouverte d'une nappe bleue dans la maison de la presse du centre-ville de La Baule. Nicolas Sarkozy a commencé sa séance de dédicaces depuis quelques minutes mais, déjà, le voici qui trépigne. Dehors, des dizaines de militants ont organisé la claque pour l'accueillir, à présent ils attendent la sortie de leur champion pour scander à nouveau leur « Hollande en Corrèze, Sarkozy à l'Élysée ».

Coincé sur sa chaise, l'ancien président attend avec fébrilité le moment de sa montée sur scène, deux heures plus tard. Il a en tête le discours qu'il prononcera devant les militants réunis place des Salines. Sur son visage apparaît le sourire en coin de celui qui prépare un bon coup.

Ode à la primaire

La veille, ses concurrents ont déroulé des discours lisses, manifestement décidés à ne pas décevoir davantage les militants, éc?urés par les attaques ad hominem du week-end précédent. Dans le public, de nombreux adhérents LR avouent volontiers leur déception d'avoir entendu le calme et modéré sarthois François Fillon se laisser aller à de telles critiques de l'ancien président. Est-ce grâce à sa tournée des librairies au contact de « la France populaire », dixit lui-même, aux ressentis de terrain que lui transmettent quotidiennement ses équipes ou à son intuition que Nicolas Sarkozy a senti que ce 4 septembre il devait, pour séduire,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant