L'UMP a porté plainte après une attaque informatique

le
1
L'UMP A PORTÉ PLAINTE APRÈS UNE ATTAQUE INFORMATIQUE
L'UMP A PORTÉ PLAINTE APRÈS UNE ATTAQUE INFORMATIQUE

PARIS (Reuters) - L'UMP, dont les militants sont appelés à élire un nouveau président, a porté plainte dans la nuit de vendredi à samedi après une attaque informatique qui a perturbé les premières heures de vote, a déclaré samedi Luc Chatel.

L'ancien président Nicolas Sarkozy est le favori de cette élection dont il espère faire une première étape vers la reconquête de l'Elysée.

Les 268.341 adhérents appelés à voter par internet pendant 24 heures doivent choisir entre l'ex-chef de l'Etat et deux autres candidats, Bruno Le Maire et Hervé Mariton.

Le site internet a été bloqué pendant plus d'une heure vendredi soir après l'ouverture du scrutin, à 20h30, un accroc qui a fait désordre deux ans après l'élection contestée de Jean-François Copé à l'issue d'une empoignade avec François Fillon.

Les opérations sont rentrées dans l'ordre en fin de soirée et le vote se poursuivait, avec "plus de 35.000 votes" à 06h30 (04h30 GMT), selon la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement de l'élection.

"Le vote se déroule de manière, j'allais dire satisfaisante, même si nous sommes victimes de cyber-attaques depuis le début du vote", a dit Luc Chatel, secrétaire général du parti, sur France Info samedi matin.

"Nous savions que nous allions être attaqués, le prestataire que nous avons choisi nous l'avait dit (...) Le site internet de l'UMP a été victime d'attaques depuis plusieurs jours", a-t-il ajouté.

"Il y a eu plusieurs tentatives de piratage mais qui sont selon les experts, organisées. Ce n'est pas de l'amateurisme, c'est la raison pour laquelle ça nous a amenés à déposer plainte cette nuit au commissariat du XVe arrondissement (de Paris) et les services de police en charge des cyber-attaques enquêtent déjà", a-t-il encore dit.

Selon l'ancien ministre, chargé de gérer les affaires courantes depuis le départ de Jean-François Copé après les révélations de la presse sur l'affaire Bygmalion, un système de présumée fausse facturation, le vote n'était plus affecté samedi.

"Les choses ont repris, les deux dernières heures, depuis 06h00 heures, il y a eu plus de 20.000 votants", a-t-il dit, assurant que cela ne nuirait en aucun cas à la probité du résultat, qui sera communiqué peu après 20h30.

(Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le samedi 29 nov 2014 à 12:25

    Le site du NPA n'est jamais piraté car c'est ici que l'on trouve les sauvages. Idem leurs affiches ne sont jamais déchirées, mais celle des autres oui.....