L'UE relance des pourparlers avec Ankara, négocie avec Belgrade

le
6
RELANCE DES POURPARLERS UE-TURQUIE
RELANCE DES POURPARLERS UE-TURQUIE

(Reuters) - L'Union européenne a relancé lundi son processus de négociations avec la Turquie et ouvert des pourparlers d'adhésion avec la Serbie.

"La crise des réfugiés et le terrorisme nous montrent que nous sommes sur le même continent, que nous affrontons les mêmes défis. Plus nous développerons des politiques communes, mieux ce sera", a déclaré la porte-parole de la diplomatie européenne Federica Mogherini lors d'une conférence de presse.

"Plutôt que d'avoir un débat idéologique sur un élargissement demain ou pas d'élargissement, (nous prenons) des mesures concrètes pour nous rapprocher", a-t-elle ajouté.

Conformément à l'accord conclu le 29 novembre dernier lors d'un sommet UE-Turquie, les Vingt-Huit ont ouvert un nouveau chapitre des négociations sur une adhésion de la Turquie, qui étaient dans l'impasse depuis 2005.

Il s'agit du chapitre 17 portant sur la politique économique et monétaire. Au total, 15 chapitres sur 35 sont désormais ouverts avait la Turquie mais un seul a été provisoirement bouclé.

L'UE a par ailleurs ouvert deux chapitres de négociations avec la Serbie. L'un concerne les relations avec le Kosovo, l'ex-province serbe qui a proclamé son indépendance en 2008.

La Serbie refuse de reconnaître la souveraineté du Kosovo mais un accord de normalisation a été signé en 2013 entre Belgrade et Pristina, ouvrant la voie à des négociations d'adhésion.

(Robin Emmott; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 le mardi 15 déc 2015 à 11:15

    au secours Charles MARTEL (732)

  • charleco le mardi 15 déc 2015 à 09:34

    L'UE est antidémocratique : c'est une volonté délibérée d'asservir les peuples par le biais de la mondialisation : la suppression des entités souveraines et des identités nationales. C'est l'intention de Bilderberg.

  • M4098497 le mardi 15 déc 2015 à 07:52

    Est-ce que l'UE a mandat pour négocier alors qu'en France l'entrée de la turquie est conditionnée à référendum dans notre pays ?

  • dgui2 le mardi 15 déc 2015 à 00:01

    Et en disant cela, je prouve que je suis un bon Européen……

  • dgui2 le mardi 15 déc 2015 à 00:00

    Là, ILS viennent de fabriquer en une journée encore quelques millions de voix pour le FN. Le(a) premier(e) qui me promet de bloquer le processus, en 2017, JE VOTE POUR LUI(ELLE). Et tout le reste, j'en ai plus rien à ci.rer !

  • dgui2 le lundi 14 déc 2015 à 23:59

    Ne reste plus qu’à espérer que, au moins dans un GRAND PAYS Européen, quelqu’un puisse mettre un VETO FORMEL sur l’entrée de la Turquie. De façon à bloquer tout le processus.