L'UE juge les contributions nationales à la COP21 insuffisantes

le
0
LES CONTRIBUTIONS NATIONALES À LA COP21 JUGÉES INSUFFISANTES
LES CONTRIBUTIONS NATIONALES À LA COP21 JUGÉES INSUFFISANTES

RABAT (Reuters) - En l'état, les contributions nationales à la réduction des émissions de gaz à effet de serre limiteront le réchauffement climatique à trois degrés à la fin du siècle, un de plus que l'objectif fixé, a déclaré lundi le commissaire européen au Climat et à l'Energie.

A ce jour, 149 pays ont présenté leurs contributions (INDC) pour la conférence sur le climat (COP21) prévue en décembre au Bourget, près de Paris, a précisé Miguel Arias Canete, s'adressant à la presse en marge d'une réunion préparatoire organisée à Rabat.

"Selon nos études, nous serons aux alentours de trois degrés (au-dessus des températures de la période pré-industrielle) à la fin du siècle avec la mise en oeuvre de ces INDC (...) Si nous ne faisons rien, si nous faisons comme si de rien n'était, l'augmentation des températures sera de 3,8 à 4,7°", a souligné le commissaire.

Les 149 contributions annoncées couvrent, selon lui, 90% du total des émissions. Le date limite informelle de la présentation de ces objectifs nationaux censés contribuer au succès de la COP21, où 195 Etats seront représentés, avait été fixée au 1er octobre.

La 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre a pour but de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

(Aziz el Yaakoubi, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant