L'inflation de mai sur un an revue en hausse

le
0
L'INSEE REVOIT À LA HAUSSE L'INFLATION DE MAI SUR UN AN
L'INSEE REVOIT À LA HAUSSE L'INFLATION DE MAI SUR UN AN

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont bien augmenté de 0,4% en mai en France sous l'effet d'un rebond des produits alimentaires, notamment des produits frais, et de la poursuite de la hausse des produits pétroliers, annonce mardi l'Insee, confirmant la marque provisoire publiée à la fin du mois dernier.

Mais sur un an, leur évolution est redevenue stable après trois mois consécutifs de baisse, alors que l'Insee les avaient indiqués en baisse de 0,1% en première estimation.

En données corrigées des variations saisonnières, les prix ont également progressé de 0,4% le mois dernier et sont restés inchangés sur un an.

L'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro, enregistre une hausse de 0,5% en mai, un niveau supérieur de 0,2 point à celui annoncé initialement par l'Insee.

Sur un an, il progresse de 0,1% après avoir été lui aussi dans le rouge les trois mois précédents, alors que l'Insee l'estimait auparavant stable.

L'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a progressé de 0,1% en mai et affiche une hausse de 0,7% sur un an (+0,6% en avril et en mars).

En mai, les prix de l'alimentation ont augmenté de 1,0% en raison d'une hausse saisonnière des produits frais plus marquée que l'an passé à la même époque (+7,5% contre +3,2%), notamment des fruits (+20,4% contre +10,5% en mai 2015).

L'Insee indique que cet écart provient en partie (pour environ trois points) d’une nouvelle méthode de calcul des prix de ces produits mise en oeuvre à la suite du changement de base de l'indice.

La hausse des prix de l'énergie s'est accélérée le mois dernier (+2,2% après +0,3% en avril et +0,9% en mars) avec le rebond des prix pétroliers (+4,1%), qui restent en baisse de 10,4% sur un an.

Les prix des services ont peu évolué (+0,1%), de même que ceux des produits manufacturés (+0,1%).

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant