L'incroyable rédemption de l'imam de Brest 

le
0
L'imam Rachid Abou Houdeyfa, Brest, novembre 2015.
L'imam Rachid Abou Houdeyfa, Brest, novembre 2015.

Nouvelle preuve de la bonne foi du ? jusqu'ici ? très controversé imam de Brest, Rachid Abou Houdeyfa. Selon Libération, le cheikh suit depuis début septembre le tout nouveau programme de la faculté de sciences politiques de Rennes : religion, droit et vie sociale. Comme le prolongement de ses récentes prises de position pacificatrices.

Lancé à la rentrée 2016, ce diplôme universitaire (DU) s'adresse aux « cadres religieux, collectivités territoriales, administrations et entreprises souhaitant avoir un référent religion ». Mais aussi « à toutes les personnes intéressées par l'exercice de la liberté religieuse au sein de notre société laïque », peut-on lire sur la plaquette du DU. Soutenu par le ministère de l'Intérieur, l'objectif du programme est ? pour parler vulgairement ? de rendre les imams et autres religieux « républicano-compatibles ».

Imam youtubeur

Une forme de rédemption pour cet imam, qui fait l'objet d'une enquête préliminaire à la suite d'un prêche polémique diffusé sur les réseaux sociaux. L'affaire avait pris une ampleur nationale. François Hollande en personne avait qualifié le Brestois de « prêcheur de haine ».

Omniprésent sur le Web, Rachid Abou Houdeyfa, suivi par des dizaines de milliers de fans, s'était forgé la réputation d'« imam youtubeur ». Il prend désormais soin d'y rappeler qu'il n'est « ni salafiste ni...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant