L'île bretonne de Me Metzner a trouvé un nouveau propriétaire

le
2

Dans le Morbihan, l’île de Boëdic était en vente depuis le décès de son ancien propriétaire en 2013. C’est un entrepreneur lyonnais, Christian Latouche, qui l’a rachetée pour 4 millions d’euros.

En mai 2013, le corps du célèbre avocat pénaliste Maître Olivier Metzner était retrouvé sans vie, flottant au large de son île privée dans le golfe du Morbihan... Il disait passer tous ses week-ends à Boëdic, qu’il rejoignait le jeudi soir, rentrant le lundi matin à Paris. Au Figaro, pour justifier son choix de vendre son îlot à peine restauré, il avait confié sans vouloir en dire davantage: «J’ai un autre projet, je vais encore plus retrouver la mer». Une phrase qui a pris une bien tragique signification.

Depuis, cet île de 7 hectares et sa surface habitable de quasiment 900 mètres carrés est à vendre. De nombreux noms ont circulé concernant le potentiel acheteur. Tantôt un people, tantôt un homme d’affaires... C’est finalement un homme plutôt discret qui se serait porté acquéreur de l’île de Boëdic, selon une information relayée par Le Télégramme. Il s’agit de Christian Latouche, un patron lyonnais qui a créé il y a déjà 45 ans la société Fiducial. Selon le classement 2015 du magazine Challenges, il est aujourd’hui 77e fortune de France et emploie plus de 70.000 personnes dans le monde. La vente se serait conclue au printemps dernier, pour une somme avoisinant les 4 millions d’euros.

D’ambitieux travaux de rénovation

En mars dernier, selon les informations du Télégramme, le conseil général était saisi «d’une déclaration d’intention d’aliéner, procédure obligatoire pour l’acquisition d’un bien soumis à préemption et préalable à une cession imminente.» Le département du Morbihan est en effet propriétaire de zones naturelles sensibles, et faisait alors savoir en conséquence son hostilité envers une préemption. Même discours pour la commune de Séné, qui ne souhaite pas débourser une somme qui pourrait se chiffrer à 4 millions d’euros.

Historiquement, le bien appartenait à un ancien ostréiculteur vannetais... jusqu’à ce que Me Olivier Metzner ne le rachète pour la somme de 2,5 millions d’euros. Nous sommes alors en 2010. Suite à son achat, l’avocat parisien entreprend d’importants travaux pour parfaire son havre de paix. Rénovation d’une longère où il installe une décoration design et une longue table en bois massif (permettant de recevoir une bonne dizaine de convives), une villa, une maison de garde et l’ancienne chapelle (notre photo d’illustration), qu’il avait réhabilitée en salon de musique.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • blurps le mercredi 30 sept 2015 à 17:13

    IleTu es née de la pluieDe ma folieAssaillie par les vaguesJ-M Caradec ( autant citer les vrais paroles ) ( cela dit en toute amitié, M4314275 ! )

  • M4314275 le mercredi 30 sept 2015 à 15:38

    Oh île, issue de la mer, assaillie par les vagues.... J-M Caradec