L'extrême droite peut-elle bloquer l'Europe ?

le
2
Marine Le Pen et Geert Wilders, chef de file de l'extrême droite néerlandaise et du Parti de la liberté, le 13 novembre dernier à La Hague.
Marine Le Pen et Geert Wilders, chef de file de l'extrême droite néerlandaise et du Parti de la liberté, le 13 novembre dernier à La Hague.

"L'objectif des élus populistes et extrémistes est d'utiliser l'infrastructure du Parlement pour leur propagande. On les voit déjà à l'oeuvre, puisqu'ils sont entre 80 et 90 à siéger dans cette législature. Ils arrivent en séance plénière, font leur petit discours d'une minute, prennent leur indemnité journalière et ensuite ils disparaissent. On ne les voit plus. Ils ne travaillent pas." Martin Schulz a la dent dure avec l'extrême droite. Le candidat des socialistes européens à la présidence de la Commission européenne est aussi président du Parlement. Fort de son expérience, il conclut : "Les Le Pen et autres ne vont pas paralyser le Parlement, mais l'utiliser comme une caisse de résonance de leur propagande anti-européenne aux frais des contribuables européens. C'est moralement douteux."

Marine Le Pen a annoncé la couleur : "Nous allons au Parlement pour bloquer l'avancée de la construction européenne", déclare-t-elle à longueur d'interviews. Pour y parvenir, l'extrême droite devra réunir plusieurs conditions.

L'assiduité : le site Vote Watch Europe, qui fait référence en matière de classement des eurodéputés en répertoriant minutieusement leurs activités, est cruel pour les élus d'extrême droite, ainsi que pour certains élus de gauche comme Jean-Luc Mélenchon, qui font partie des lanternes rouges de cette assemblée. Un autre classement, de la Fondation Schuman, confirme ces mauvais résultats. Jusqu'à présent, les faits...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le jeudi 15 mai 2014 à 17:35

    Depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014) : " Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. ".....A cet égard, les prochaines élections européennes seront une première.....

  • patr.fav le jeudi 15 mai 2014 à 16:44

    mélenchon fait la même chose et d'autres encore !!!! ils sont là juste pour empocher du pognons !!!