L'étrange hausse du prix de l'appartement d'Arnaud Montebourg

le
38

Alors qu'il avait valorisé son bien à 890.000 euros dans sa déclaration de patrimoine il y a plus d'un an, l'ancien ministre a mis son bien en vente pour quasiment 1,4 million d'euros.

L'ancien ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, met en vente son appartement parisien , selon le journal L'Opinion. Situé dans le IIème arrondissement, cet appartement haussmannien de 132m2 a été mis en vente à 1.370.000 euros. Un prix en phase avec ceux du quartier, soit environ 10.000 euros le mètre carré. Sauf que lors de la déclaration de patrimoine des ministres - qui avait eu lieu en avril 2013 - ce dernier avait estimé son bien à... 890.000 euros. «Je suis propriétaire indivis, pour 40%, d'un appartement situé à Paris 2ème, dont la valeur actuelle est estimée à 890.000 euros», avait-il alors déclaré. Soit le bas de la fourchette du cet arrondissement.

Voilà le hic: le prix de vente actuel est supérieur de 480.000 euros avec celui qu'il avait affiché dans sa déclaration de patrimoine, soit plus de 50% de sa valeur initiale! Une hausse de prix d'autant plus étonnante que dans son quartier, le marché a baissé de 10% au cours de la dernière année selon les chiffres des notaires parisiens. Pour mettre en vente son appartement, Arnaud Montebourg a fait comme un grand nombre de Français, en le mettant sur une petite annonce en ligne. et en vitrine d'une agence de la rue Montorgueil, célèbre rue du IIème arrondissement. «4ème étage avec ascenseur, très bel appartement haussmanien de 132m2 donnant sur un passage classé monument historique, belle hauteur sous plafond, double séjour de 43m2 très lumineux bénéficiant d'une vue entièrement dégagée sur le Conservatoire national des arts et métiers, parquet massif en chêne point de Hongrie, cheminée, moulures...», peut-on lire sur l'annonce.

L'ancien ministre vend cet appartement avec son ex-femme Hortense de Labriffe qui est aujourd'hui détentrice de l'appartement, après qu'Arnaud Montebourg lui ait vendu sa part pour 120.000 euros, information qu'il a confirmée à L'Opinion. «J'ai même perdu de l'argent, je suis un honnête homme! a t-il dit. Je ne veux plus faire de politique, qu'on arrête de m'embêter», a-t-il réagi, sans pour autant donner d'explication précise sur cette hausse de prix...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mercredi 17 déc 2014 à 17:35

    ça rappelle l'estimation de la Sapinière.

  • stochast le lundi 15 déc 2014 à 18:52

    Comme un petit malin a fait supprimer mon message, je le reposte, en plus féroce. Si cette feuille de chou voulait lancer un scandale avec un article aussi mal fichu, c'est complètement raté. Ils sont capables d'écrire dans la même phrase que Montebourg a cédé ses parts à son ex-femme pour 120 000 euros (UNE SOMME TRES NETTEMENT INFERIEURE AUX 40 % des 890 000 euros déclarés) et que c'est ensuite lui qui vend, avec elle, un appartement qui ne lui appartient plus. Du grand n'importe nawak...

  • felispca le lundi 15 déc 2014 à 17:53

    pour le calcul de l'ISF, il y a un abattement de 30% légalement admis (Article 885 S-alinéa 2 du CGI) pour la valeur de la résidence principale: or, 1.370.000 €. - 30%, çà fait exactement 959.000 €. Pas de quoi fouetter un chat 69.000 €. d'écart ! 1 015 000. L'écart n'est que 125 000 €. C'est rien 125 000 €, ca va ca vient....

  • fquiroga le lundi 8 déc 2014 à 11:15

    Ministre un jour, pour.ri toujours...

  • cavalair le dimanche 7 déc 2014 à 18:49

    Je ne veux plus faire de politique, qu'on arrête de m'embêter», a-t-il réagi, Il nous a suffisemment embete toutes ces dernieres annees, et maintenant il ne veux plus etre embête

  • muck12 le dimanche 7 déc 2014 à 18:41

    tous pourris

  • janaliz le dimanche 7 déc 2014 à 17:39

    Et pour castro31, la déclaration de patrimoine des ministres n'a rien à voir avec leur déclaration fiscale... Mais au pays des aveugles les borgnes sont rois !

  • janaliz le dimanche 7 déc 2014 à 17:37

    Vous voyez le mal partout ! Ne vous êtes-vous pas rendu compte que depuis un an l'immobilier flambe !!!

  • Castro31 le dimanche 7 déc 2014 à 10:55

    Article archi-nul écrit par un incapable: pour le calcul de l'ISF, il y a un abattement de 30% légalement admis (Article 885 S-alinéa 2 du CGI) pour la valeur de la résidence principale: or, 1.370.000 €. - 30%, çà fait exactement 959.000 €. Pas de quoi fouetter un chat 69.000 €. d'écart !

  • A4878545 le dimanche 7 déc 2014 à 02:42

    > Je ne veux plus faire de politique, qu'on arrête de m'embêterUn peu léger.S'il croit s'en sortir comme Sarkozy remboursant l'UMP, ils se trompent tous les deux…