L'émir du Qatar aurait fait emprisonner des membres de sa famille

le
4
L'émir du Qatar Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani. Selon un Français actuellement détenu à Doha, six membres de la branche Ben Ali de la famille de l'émir sont actuellement détenus. Les Ben Ali ont  été écartés du pouvoir depuis des décennies par le grand-père de Sheikh Tamim.
L'émir du Qatar Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani. Selon un Français actuellement détenu à Doha, six membres de la branche Ben Ali de la famille de l'émir sont actuellement détenus. Les Ben Ali ont  été écartés du pouvoir depuis des décennies par le grand-père de Sheikh Tamim.

Depuis quatre ans, un chef d'entreprise, figure de la communauté française au Qatar, pourrit dans une cellule à Doha. Jean-Pierre Marongiu, fondateur de la société de formation en management Pro & Sys, est accusé de chèques sans provision. Un délit qu'il conteste.

Suite à un déplacement dans l'émirat, nous sommes entrés en contact par téléphone avec le prisonnier. Il a d'abord évoqué les conditions d'hygiène déplorables, qui se dégradent depuis l'embargo du 5 juin décrété par les voisins du Qatar, la promiscuité, les brimades, les intimidations, les cafards. Puis, Jean-Pierre Marongiu nous a révélé que plusieurs membres de la grande famille Al-Thani, qui domine le Qatar depuis cent cinquante ans, avaient été récemment incarcérés. « Une vingtaine de personnes environ. Dans mon bloc, il y en a six », assure l'entrepreneur, originaire de Florange, en Moselle.

Par WhatsApp, le prisonnier français nous a communiqué les noms de quatre membres de la famille royale, nous précisant que les autres ne souhaitent pas être cités « par crainte de représailles ». Il s'agit des cheikhs Talal bin Abdulaziz bin A Mad Ben Ali al-Thani, Abdullah Ben Kalifa Ben Jassim Ben Ali al-Thani, Ali Ben Fahad Ben Jassim Ben Ali al-Thani, et Nasser Ben Abdallah Ben Khalid Ben Ali al-Thani. Ils sont tous membres de la branche Ben Ali, écartée du pouvoir depuis des décennies par le grand-père de l'actuel émir, Sheikh Tamim...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 5 mois

    banquiers des basses ouvres franç

  • GEPAPI il y a 5 mois

    Un pays hautement fréquentable. Allez le PSG ! Voyez caisse.

  • M7097610 il y a 5 mois

    la prise de la Bastille, c'était en 1789... Aujourd'hui, on se prosterne devant les lettres de cachet. Pauvre France.

  • M940878 il y a 5 mois

    pays de barbus donc c'est logique