L'élue FN qui embarrasse le FN

le
0
Le FN est embarrassé par le revirement de l'élue européenne Joëlle Bergeron.
Le FN est embarrassé par le revirement de l'élue européenne Joëlle Bergeron.

Il n'y a pas que Jean-Marie Le Pen à agacer le parti. La députée européenne FN qui avait été invitée à la démission par le parti se rebelle. Elle vient de décider de siéger au Parlement européen. Son nom apparaît d'ailleurs dans le Journal officiel du 1er juin 2014.

Numéro deux sur la liste FN de Gilles Lebreton, elle avait annoncé qu'elle démissionnait de son poste de député européen moins de 24 heures après avoir été élue. Officiellement pour divergence d'opinions avec la ligne du parti : elle avait tenu des propos en faveur du vote des étrangers en France lors d'un débat public à Rennes. Mais dans une interview au Point.fr, Joëlle Bergeron reconnaissait que sa démission avait été actée bien avant la campagne électorale pour laisser sa place au numéro trois non élu de la liste, Gilles Pennelle, proche de Marine Le Pen.

Embarrassant

Oui, mais voilà, elle a changé d'avis. "Le Journal officiel a publié mon nom. [...] Je ne vois pas comment ils [les dirigeants du FN, NDLR] pourraient m'obliger à démissionner de mon siège européen. Je n'ai signé aucun document et Marine Le Pen ne m'a jamais appelée", a-t-elle indiqué à Ouest-France. Contactée par nos soins, elle n'a pas souhaité ajouter d'autres éclairages sur les vraies raisons de son maintien.

Du côté du FN, on est embarrassés. Gilles Lebreton, tête de liste FN pour la circonscription Ouest, a indiqué qu'il était "en pourparlers avec madame...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant