L'écologie humaine selon le pape François

le
0
Le pape François est furieux qu'une version non définitive de son encyclique ait fuité dans la presse italienne.
Le pape François est furieux qu'une version non définitive de son encyclique ait fuité dans la presse italienne.

Intitulée Laudato si (Loué sois-tu), l'encyclique écologique du pape François devait être rendue publique jeudi prochain, mais l'hebdomadaire italien L'Espresso a violé hier l'embargo et a publié le texte long de 191 pages divisé en 6 chapitres et 246 paragraphes. Furieux et rappelant les journalistes au respect de l'embargo, le Vatican précise qu'il ne s'agit là que d'une version non définitive. Toutefois, nul ne doute que le texte final sera très proche de celui publié.

Au Vatican, cette fuite est attribuée aux milieux conservateurs de la curie, qui voient dans le document une critique implicite du système capitaliste. La révélation « accidentelle » du texte aurait pour but d'en diminuer la portée. Laudato si est un texte fondateur du pontificat de Jorge Bergoglio. C'est la première encyclique écrite de sa main - Lumen Fidei (la lumière de la foi), publiée en 2013, était un héritage de Benoît XVI - et son incipit cite « le chant des créatures » de François d'Assise, le saint dont le pape argentin a choisi de prendre le nom.

Une encyclique adressée à l'humanité

Le successeur de Pierre ne s'adresse pas aux seuls catholiques, mais « à tous les hommes de bonne volonté ». Son thème, l'écologie humaine, est plus large que la défense de la nature et touche la manière dont la société gère « la création de Dieu » et la distribue aux hommes. Jamais, depuis Pacem in terris...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant