L'avortement, un droit en régression en Europe ?

le
0

La Pologne a remis le débat sur l’avortement au centre des préoccupations des Européens. Après avoir provoqué de grandes manifestations de femmes, le gouvernement ultra-conservateir du Parti droit et justice a renoncé à interdire complètement l’IVG. Le pays revient pour l’instant au statut quo, déjà très restrictif : il n’autorise toujours pas l’interruption volontaire de grossesse, sinon en cas de viol, d’inceste et de malformations fœtales.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant