L'attaque par Al Chabaab d'une université au Kenya fait 70 morts

le
0
AU MOINS 70 MORTS DANS L'ATTAQUE D'UNE UNIVERSITÉ PAR LES CHABAAB AU KENYA
AU MOINS 70 MORTS DANS L'ATTAQUE D'UNE UNIVERSITÉ PAR LES CHABAAB AU KENYA

GARISSA, Kenya (Reuters) - Au moins 70 personnes ont été tuées et 79 blessées dans l'attaque menée par des combattants du groupe islamiste Al Chabaab contre le campus d'une université à Garissa dans l'est du Kenya, a annoncé le ministre kényan de l'Intérieur jeudi.

Joseph Nkaissery a précisé, qu'après plusieurs heures d'affrontements entre les assaillants et les forces de sécurité, 90% de la menace avait été éliminée et que le siège était presque terminé.

Les autorités kényanes ont obtenu des nouvelles de 500 des 815 étudiants fréquentant le campus, a poursuivi le ministre ajoutant que quatre combattants islamistes avaient été tués.

Le chef de la police kényane, Joseph Boinet, a annoncé qu'un couvre-feu était instauré de 18h30 à 06h30 dans quatre régions proches de la frontière somalienne.

L'opération, revendiquée par les djihadistes somaliens, a été lancée jeudi matin et s'est poursuivie pendant toute la journée, les assaillants s'étant retranchés dans les locaux du campus avec des otages.

Les Chabaab, qui ont juré de venger l'intervention kényane en Somalie, ont déjà commis plusieurs attentats à Garissa et à Nairobi. Ils ont notamment revendiqué l'attaque d'une galerie commerçante de la capitale, qui a fait 67 morts en septembre 2013.

(Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant