L'assaillant de Magnanville était connu de l'antiterrorisme

le
4
L'ASSAILLANT DE MAGNANVILLE CONNU DE L'ANTITERRORISME
L'ASSAILLANT DE MAGNANVILLE CONNU DE L'ANTITERRORISME

PARIS (Reuters) - L'homme ayant tué un commandant de police et sa compagne lundi soir à Magnanville (Yvelines), dans une attaque revendiquée par l'organisation Etat Islamique (EI), était connu des services de renseignement et de la justice antiterroriste, a-t-on appris mardi matin de sources policière et judiciaire.

Selon ces sources, il s'agit d'un homme de 25 ans qui avait été arrêté en 2011 et condamné en 2013 à trois ans de prison dont six mois avec sursis pour avoir participé à une filière d'acheminement de djihadistes vers le Pakistan.

Il était également connu de la justice pour des actes de délinquance, ont précisé ces sources.

Le commandant de police du commissariat des Mureaux, âgé de 42 ans, a été tué de neuf coups de couteau à l'abdomen lundi soir devant son domicile à Magnanville, à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

L'assaillant s'est ensuite retranché au domicile du policier, où il a été tué lors d'une intervention du Raid, unité d'élite de la police. Le cadavre de sa compagne âgée de 36 ans, également fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, a été retrouvé à l'intérieur de la maison.

Un enfant de trois ans, choqué mais indemne, a été libéré lors de l'assaut.

(Service France, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BARIL22 il y a 6 mois

    On déplore le faible flux d'information concernant la tueries des 2 policiers. Pourtant lorsqu'un policier met un painà un casseur, on observe des flux d'infos par avalanches successives et en bloucles (au détriment du policier!)

  • bernerd il y a 6 mois

    Désarmer les honnêtes citoyens M. Cazeneuve ne sert que les ennemis de la France qui ne ce privent pas de l'être. C'est à l'armée et pas à la police ni à la justice de traiter les cas de radicalisations connues.

  • bernerd il y a 6 mois

    Nous sommes en guerre et en état d'urgence et les soldats de l'E.I circulent librement grâce à la justice et à leurs avocats. Assez de psychologie et de centre de déradicalisation rouvrir le bagne de Cayenne est la seul solution pour débarrasser le sol Français de cette bande de tarés.

  • M898407 il y a 6 mois

    Le candide Cazeneuve et le médiocre Hollande vont encore nous abreuver de condoléances inutiles alors qu'on attend, hélas en vain, des mesures efficaces et sévères contre tous ceux qui sont fichés et connus comme "radicalisés" car ils représentent un réel danger dans ce pays ! Combien d'attentats devront nous encore attendre ?